Thursday, May 6, 2021
Fashion

Au Danemark, la nouvelle série pour enfants parle dun homme avec un pénis géant – Ulyces

75views


par   Adrien Vlahovic   | 8 janvier 2021

John Diller­mand a un pénis extra­or­di­naire. Si extra­or­di­naire qu’il s’en sert pour effec­tuer des opéra­tions de sauve­tage, graver des pein­tures murales, hisser un drapeau, et même voler des glaces aux enfants. Ce héros de la nouvelle série d’ani­ma­tion danoise pour enfants John Diller­mand est un genre de Marsu­pi­lami inversé. Depuis la première du week-end dernier, des parents scan­da­li­sés condamnent ce programme osé, rappor­tait CNN le 7 janvier.

L’équi­valent danois de la BBC, DR, a diffusé une nouvelle série animée desti­née aux enfants de quatre à huit ans inti­tu­lée John Diller­mand. Le héros éponyme, qui possède le plus long pénis du monde, surmonte tous les défis et les diffi­cul­tés avec ses organes géni­taux incom­pa­rables. Sans surprise, la série a provoqué un tollé, et relancé le débat sur ce que la télé­vi­sion pour enfants devrait, et ne devrait pas conte­nir.

« Est-ce vrai­ment le message que nous voulons envoyer aux enfants en plein milieu du mouve­ment #MeToo ? » s’est notam­ment expri­mée l’au­teure danoise Anne Lise Mars­trand-Jørgen­sen. Pour Erla Heine­sen Højs­ted, une psycho­logue clini­cienne qui travaille avec les enfants, les adver­saires de l’émis­sion poussent la réflexion trop loin.

<!–
<!–

« L’émis­sion dépeint un homme impul­sif et pas toujours en contrôle, qui fait des erreurs – comme le font les enfants –, mais Diller­mand fait toujours bien les choses. Il assume la respon­sa­bi­lité de ses actes. Lorsqu’une femme de l’émis­sion lui dit qu’il doit garder son pénis dans son panta­lon, par exemple, il écoute. Ce qui est bien. Il est respon­sable. »

DR, le radio­dif­fu­seur du service public danois, a la répu­ta­tion de repous­ser les limites, en parti­cu­lier pour les enfants. Un person­nage du programme Gepetto News avait déjà choqué en 2012 lorsqu’il a révélé son amour pour le traves­tis­se­ment. Le diffu­seur danois a d’ailleurs répondu aux dernières critiques en disant qu’il aurait tout aussi bien pu créer un programme « sur une femme sans contrôle sur son vagin », et que le plus impor­tant était que les enfants appré­cient John Diller­mand. Et appa­rem­ment, il les fait bien marrer.

Source : CNN

Leave a Response