Sunday, March 7, 2021
Fashion

Dimanche 3 janvier à Vincennes. Prix de Bourgogne (Gr. II) – Prix Amérique Races Zeturf Qualif 5. Qui pour battre le favori ? – Canal Turf

26views

J-1 – Avant le coup, le phénoménal FACE TIME BOURBON (photo) s’annonce difficile à battre. Mais, il l’a déjà été. Et comme le jour “J” n’est qu’à la fin du mois, il y a certainement un peu de place pour vraincre le pensionnaire de Sébastien Guarato. Voici une liste de sept challengers capables de réaliser l’exploit :

DAVIDSON DU PONT : Il n’a pas obtenu de bons résultats récents, mais il avait besoin de courir après avoir longtemps été arrêté en 2020. On peut faire confiance à Jean-Michel Bazire pour l’avoir amené au mieux pour ce Prix de Bourgogne. Sa dernière apparation sur le parcours qui nous intéresse était dans le Grand Prix de France qu’il a remporté en devançant Face Time Bourbon. Déférré des “4” avec JMB au sulky, tous les feux sont au vert.

DROLE DE JET : Il est doté de beaucoup de vitesse. Il a fini deuxième de Face Time Bourbon le 21 juin sur ce parcours dans le Prix René Ballère. Il avait ensuite remporté deux Groupes II (à La Capelle et Enghien) sur le mile. Sa cinquième place dernièrement dans le Prix du Bourbonnais est rassurante, car il a vraiment fini de paisante manière ce jour-là.

MONI VIKING : C’est le compagnon d’entraînement de DROLE DE JET. Il a remporté un Groupe I le 8 août à Aby, dominant des champions de la trempe de Who’s Who et Cyber Lane. Il s’est classé troisième du Prix du Bourbonnais et Pierre Vercruysse le dit en très très grande forme.

VIVID WISE AS : Trotteur italien de classe, il avait pris la troisième place de ce Prix de Bourgogne l’an passé en venant de l’arrière-garde remarquablement finir. Il a très bien travaillé en vue de cette course. Attention à lui !

BAHIA QUESNOT : Deuxième de ce Prix de Bourgogne l’an passé avec un numéro 16 derrière l’autostart. Du haut de ses 10 ans, elle est meilleure que jamais. Elle adore les courtes distances et a prouvé sa forme en gagnant dans un Groupe I en Italie (Naples)  le 13 décembre. Elle a échoué de peu pour la victoire dans le Prix de Bretagne en se montrant très dure à l’effort malgré une phase finale en dehors le nez au vent. Junior Guelpa a l’air très confiant. Pourquoi pas ?

DELIA DU POMMEREUX : Dans le Prix de Bretagne, elle s’est enlevée pour finir alors qu’elle luttait pour une place. Et dans le Prix du Bourbonnais, elle a confirmé son retour en forme en obtenant une encourageante quatrième place. Elle compte trois victoires sur les 2100 mètres de la grande piste et les bruits d’entraînement sont très favorables à son sujet. Bref, elle monte en puissance.

BILLIE DE MONTFORT : C’est la tenante du titre. Elle avait bénificié d’un déroulement de course sur mesure avec un numéro 3 en première ligne. Dimanche, elle a hérité du 2 derrière la voiture. Elle vient de remporter un Groupe I en Italie (Milan). Sa cote sera sûrement encore alléchante.

Leave a Response